La crise du Soldat Rose*

C’est un #mercreditespunie sous le signe de la Révolution, même le Ché peut se racheter une cause, Castille et Irène ont déclenché une guerre glaciale !

Tout ça à cause du Soldat Rose…

Ce soir, j’emmène Diane, mon aînée, voir Le Soldat Rose opus 3 à l’Olympia pour son anniversaire. Et je n’emmène qu’ELLE, comprenez sans ses sœurs, alias le requin et le bébé cadum minus…
C’est son cadeau, une sortie toutes les deux, comme elle me le demande souvent, sauf que j’ai du mal à trouver l’espace et le temps pour cela. Mais là, j’ai dit « go ». Donc je l’annonce aux petites :

« Les filles, ce soir, Diane et moi allons voir un spectacle pour son anniv’ ».
Castille « Quoiiiiiiiii ?????? Et nous ? Hors de question, ah ça non, je ferai pas mes devoirs, je vais dessiner sur les murs, on va faire quoi, nous ?»
Moi : « ben, vous restez avec papa ». Je sens que cette réponse est pas ouf. J’ajoute : « et tu ne dessineras pas sur les murs, je vois pas le rapport ».
Castille : « mais c’est nul, moi je vais avec vous. C’est tout ».
J’ai le coeur serré, mais Diane me réclame depuis tant de temps de faire un truc rien qu’avec moi…

Diane : « Castille, c’est une sortie avec maman, parce que je suis ado, maman commence à comprendre que je grandis, donc elle adapte les cadeaux à mon âge. Toi t’es petite, t’as école demain, tu vas te coucher ».
Euhhhh, je sens que ça va partir en sucette…J’interviens :
« Diane, tu as aussi collège demain et c’est pas ça, mais c’est que j’ai envie de passer des moments en tête à tête avec chacune d’entre vous ».
J’ai grave envie de chialer, j’ai l’impression d’avoir fait les trucs de travers…

Irène me demande de m’agenouiller, je m’exécute…elle prend ma tête entre ses mains, la colle à la sienne et me dit doucement :
« voilà tite maman, on est tête à tête, c’est simple. Mais pourquoi on y va pas, nous ? Tu nous aimes moins ? »
Ahhhhhhh !!!
Moi : « mais pas du tout, je vous aime, c’est le cadeau de Diane, quand ce sera votre anniv, si vous voulez voir un spectacle rien qu’avec moi ou papa et bien, on s’organise ».
Irène : « ben mon anniv, il est passé maman, tu fais exprès ou quoi ?»
Castille : « et moi c’est l’été, donc tu seras peut être morte d’ici là ».
Moi : « nan, je ne pense pas, je comprends ta colère, ben dis moi ce que tu veux aller voir et on prévoit. »
Castille et Irène en chœur : « le spectacle de Diane, ce soir ! »
J’en peux plussssss, un hélico, une grue, quelque chose pour m’héli-porter, loin !!!!

Diane dégaine son portable (oui elle a un portable, chuutt, je sais, on a cédé, on peut pas être partout) : « papa, c’est la crise parce que maman et moi allons ce soir voir le Soldat Rose, à l’Olympia, là où maman joue (what ? qu’est-ce qu’elle raconte ma Dianette ?!), les petites pensent que maman ne les aime pas car elle ne les emmène pas, Castille veut cracher sur les murs et Irène va sûrement revouloir téter pour faire son bébé, donc tu achètes des glaces et vous regardez un dessin animé, sinon, ça va durer encore 2 heures. Quoi papa ? Tu savais pas qu’on sortait ? Attends je te passe maman… ».

Les petites sautent de joie à l’annonce des glaces animées, moi excédée, je prends le téléphone : « comment ça Bruno, tu ne te souvenais pas, mais mince, tu notes rien, mais non je ne vais pas jouer à l’Olympia, enfin tu le saurais, bon tu dois être là à 18h et gérer une crise, c’est bon pour toi ? Les emmener chez MacDo, mais pourquoi ? Nan faut pas abuser, bon écoute tu fais comme tu veux, j’en ai marre là ! »

Hurlement et danse de la joie cola…Castille prend ses cahiers et se met à travailler, Irène me couvre de baisers.
Les petites à l’unisson : « MacDo, on va chez MacDo ».
Diane me regarde : « Et moi, pourquoi j’y vais pas ? »

*Le Soldat Rose
Créé en 2006, le Soldat Rose est de retour pour un troisième et dernier épisode qui sera présenté le 22 novembre à L’Olympia, avec tous les artistes ayant participé au dernier opus du conte musical. Par ordre d’apparition sur le disque et sur scène : Edouard Baer, Alain Souchon, Gaëtan Roussel, Sandrine Kiberlain, Renan Luce, Jean-Louis Aubert, Olivia Ruiz, Calogero, Hugh Coltman et Laetitia Casta.