BIO

Ancienne rédactrice en chef du magazine FemininBio.com, un jour Stephanie Jarroux a décidé qu’il était temps de vivre son rêve plutôt que de le rêver la nuit en s’endormant…

Après avoir passé quinze années professionnelles en agence et dans les media et après avoir « bouclé » le cycle de ses maternités, le rêve de monter sur scène est devenu une urgence à vivre, un rendez-vous à ne pas manquer. Pour Stephanie, il n’y qu’une vie sur Terre et elle passe assez vite alors autant qu’elle se déroule passionnément et sans regret !

Révélée par la scène ouverte Kandidator de René-Marc Guedj en 2015, voici deux ans qu’elle est sur scène, dans le spectacle qu’elle a écrit On t’aime comme tu es, phrase que son grand-père signe à la fin de ses mails, une phrase aussi touchante que cinglante ! Elle y raconte ses tribulations de femme d’aujourd’hui, prise entre vie de famille, vie professionnelle, ses envies bouillonnantes de partager les petits et grands moments du quotidien, les blessures légères ou profondes qui font des hommes, des humains touchants, sensibles et tellement

vivants !

René-Marc Guedj accompagne les débuts artistiques de la jeune comédienne en lui proposant de jouer son spectacle dans des salles mythiques comme Les Feux de la Rampe, à Paris ou Le Boui Boui, à Lyon, elle poursuit ensuite à La Comédie des Trois Bornes à Paris aux côtés de Nathaly Coualy, sa nouvelle metteur en scène.

Parallèlement à la scène, elle se passionne pour « l’adolescence à la marge » et accompagne des jeunes en situation de handicaps ou de décrochage scolaire à travers des ateliers d’art thérapie utilisant les médiations.

Faire rire sur scène et accompagner des personnes qui traversent des moments difficiles relèvent pour elle du même élan : celui du coeur. Jouer, c’est recoller les morceaux, c’est se dire, avec le sourire, que c’est possible, croit-elle fermement.